03 86 30 43 10
Accueil / Object tourinsoft / Le chêne du Tiers

Le chêne du Tiers

En familleRandonnée
Lieu-dit Le Chêne du Tiers 58250 MONTAMBERTTél. : 03 86 50 32 15

Imposant arbre plusieurs fois centenaire Hauteur : 12m circonférence du tron : 4,40m.
Ce Chêne donne son nom au lieu-dit Le Chêne du Tiers, ce nom reste une énigme, pourquoi le Chêne du Tiers ? Il est actuellement la propriété de l’ONF.

Cet arbre plusieurs fois centenaire entre 250 et 300 ans était-il utiliser pour rendre la justice ? Annonçait-il la propriété de la « Forteresse du Tiers », véritable « Château du Diable » où demeurerait une sorte de Barbe Bleue local, rançonnant les voyageurs et batelier du Port Thareau ?
A-t-il été planté par des représentants du Tiers Etat pour fêter la révolution française ? ou bien était-ce tout simplement un chêne en limite de propriété qui appartenait toujours à l’Autre, le tiers ?
Cette énigme interroge même les plus jeunes, en mars 2007, une jeune fille de 11 ans venant de Seine et Marne de passage à Montambert nous a envoyé sa propre version de l’histoire de cet arbre.
Ci-joint copie d’une carte postale ancienne, il est impossible de lire sur cette carte la date d’oblitération nous avons fait des recherches qui nous permette de dater le timbre à 1921, compte tenu de la grosseur du chêne il est sans aucun doute multi centenaire.
Une anecdote sur l’appropriation et l’attachement des habitants sur ce chêne : un matin de 1992, à mon domicile j’ai reçu des appels téléphoniques des habitants du chêne du tiers m’interpellant ainsi : « Deux hommes osent toucher à notre arbre », j’ai pris ma voiture pour leur demander de quel droit il se permettait de porter la main sur le chêne, il m’a été vertement répondu que le Chêne appartenait à l’ONF et qu’ils lui apportaient des soins.

Activite sportives
  • Randonnée pédestre
Activités
  • Imposant arbre plusieurs fois centenaire Hauteur : 12m circonférence du tron : 4,40m. Ce Chêne donne son nom au lieu-dit Le Chêne du Tiers, ce nom reste une énigme, pourquoi le Chêne du Tiers ? Il est actuellement la propriété de l’ONF. Cet arbre plusieurs fois centenaire entre 250 et 300 ans était-il utiliser pour rendre la justice ? Annonçait-il la propriété de la « Forteresse du Tiers », véritable « Château du Diable » où demeurerait une sorte de Barbe Bleue local, rançonnant les voyageurs et batelier du Port Thareau ? A-t-il été planté par des représentants du Tiers Etat pour fêter la révolution française ? ou bien était-ce tout simplement un chêne en limite de propriété qui appartenait toujours à l’Autre, le tiers ? Cette énigme interroge même les plus jeunes, en mars 2007, une jeune fille de 11 ans venant de Seine et Marne de passage à Montambert nous a envoyé sa propre version de l’histoire de cet arbre. Ci-joint copie d’une carte postale ancienne, il est impossible de lire sur cette carte la date d’oblitération nous avons fait des recherches qui nous permette de dater le timbre à 1921, compte tenu de la grosseur du chêne il est sans aucun doute multi centenaire. Une anecdote sur l’appropriation et l’attachement des habitants sur ce chêne : un matin de 1992, à mon domicile j’ai reçu des appels téléphoniques des habitants du chêne du tiers m’interpellant ainsi : « Deux hommes osent toucher à notre arbre », j’ai pris ma voiture pour leur demander de quel droit il se permettait de porter la main sur le chêne, il m’a été vertement répondu que le Chêne appartenait à l’ONF et qu’ils lui apportaient des soins.

Découvrez également nos autres En famille